Partir après la crise sanitaire ?

Evidemment, l’impact de la crise sanitaire sur les  adolescentes et les adolescents a été très important. Restrictions de circulation, limitation des interactions sociales, fermetures puis demi-jauges pour les établissements scolaires, limitation des activités sportives et culturelles ; la pandémie liée au Covid-19 ne les a pas épargnés.

Pour eux, la crise s’étend même sur deux années scolaires…

Dès lors, avec l’ANCV, la JPA a souhaité mettre en place un dispositif spécialement créé pour eux : leur permettre de retrouver de la sociabilité, de découvrir d’autres lieux, avec d’autres personnes, apprendre autrement et ailleurs, de gagner en autonomie, en s’éloignant du domicile familial.

Afin de bénéficier de l’aide financière pour partir, trois critères doivent être remplis :

  • Le quotient familial doit être inférieur à 901.
  • Il faut résider soit en zone rurale (-2000 habitants ou zones de revitalisation rurale ZRR) soit en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).
  • Avoir entre 13 et 17 ans.
En partenariat avec l’ANCV, la JPA lance cette année un dispositif réservé aux ados : il permettra à tous les jeunes de 13 à 17 ans de bénéficier d’une aide financière pour partir en colo.

Comment fonctionne le dispositif ?

La JPA et l’ANCV ont souhaité mettre en place un dispositif simple et lisible.
Les familles font leur demande en ligne. Afin de faciliter le process, le séjour devra déjà avoir été sélectionné.

L’aide, une fois l’éligibilité validée, s’élèvera à 120 euros s’il y a déjà une participation de la CAF au séjour ou à 140 euros s’il n’y en a pas. Il restera à la charge de la famille un minimum de 4 euros par jour à payer.

L’aide de 120 ou 140 euros sera directement payé à l’organisateur après envoi de sa facture à la JPA. La famille verra donc le montant du séjour choisi diminué de cette aide.

Quels sont les séjours ouverts à l’aide ?

Tous les départs en colonie de vacances peuvent bénéficier de cette aide à l’exception de ceux labélisé colos apprenantes. Dans ce cas, le label permet lui aussi l’attribution d’une aide via l’Etat.

Ainsi, sont ouverts à l’aide : les colos classiques, les séjours sportifs, les séjours linguistiques, les séjours artistiques et culturels, les camps de jeunes, les séjours courts, les chantiers de jeunes ou encore les rencontres européennes de jeunes (évidemment dans le respect des protocoles sanitaires prévus cet été !).

Vous souhaitez plus d’informations ? Contactez-nous !

colos@jpa.asso.fr

Je fais un don

Parce que les vacances sont un droit pour tous.